Accueil > Les paroisses catholiques > Tout homme et tout l'Homme > Qu'est-ce que l'Homme ?

Tout homme et tout l'Homme

Contact
Abbé Jean-Paul Soulet Curé-Archiprêtre
06 23 73 49 78 Contact
 
 
Simples questions sur la vie
• Homme ou femme, ça change quoi ?
• Peut-on éviter la guerre des sexes ?
• Ignorer ou conjuguer nos différences ?
Télécharger les textes
 
• Peut-on bien vieillir ?
• En finir avec la vie : l’euthanasie ?
• Accompagner un proche jusqu’à la mort ?
• Re-vivre après le décès d’un proche ?
Télécharger les textes
• Solidaires des plus fragiles
• SOS fin de vie
• SOS bébé
• Solidaires des plus fragiles
• SOS fin de vie
• SOS bébé

 

 
Aller plus loin
• FABRICE HADJADJ
 Directeur de l'Institut Philanthropos à Fribourg
• CHANTAL DELSOL
   Philosophe, membre de l’Institut.
  Site web
• THIBAUD COLLIN
   Philosophe, écrivain
   Site web
• TUGDUAL DERVILLE
   Délégué général d'Alliance VITA
   Site web
L’homme intérieur se renouvelle de jour en jour
Corps et âme, mais vraiment un, l'homme est, dans sa condition corporelle même, un résumé de l'univers des choses, qui trouvent ainsi en lui leur sommet, et peuvent librement louer leur créateur. Cionstitution Gaudium et Spes
 

Qu'est-ce que l'Homme

 

Un être libre et spirituel ... à l'image de Dieu


L’homme, seule créature que Dieu a voulue pour elle-même, ne se trouve pleinement que dans le don désintéressé de lui-même.  Pour le chrétien, l’homme est créé à l’image de Dieu ; il a été créé en tant que valeur particulière pour Dieu, mais aussi en tant que valeur particulière pour lui-même. Il a été créé par pur amour gratuit de Dieu afin de participer à la vie même de Dieu. Aussi, recevant sa vie comme un don, l’homme ne se réalise et ne se trouve lui-même que par un don de sa personne.
Vatican II - Constitution Gaudium et Spes - 1965



Il y a en nous une certaine racine qui plonge dans les profondeurs de la Trinité, et nous sommes ces êtres complexes qui existons à des niveaux successifs, à un niveau animal et biologique, à un niveau intellectuel et humain et à un niveau ultime dans ces abîmes mêmes qui sont ceux de la vie de Dieu et ceux de la Trinité. Et c’est pourquoi nous avons raison de dire que le christianisme est un humanisme intégral, c’est-à-dire qui développe l’homme à tous les niveaux de son expérience. Nous devons être toujours en défiance contre toutes les tentatives de réduire l’espace où se meut notre existence. Nous existons pleinement dans la mesure où nous ne nous laissons pas enfermer dans la prison du monde matériel et biologique, ni même dans la prison du monde rationnel et psychologique, mais où une part de nous débouche dans ces grands espaces qui sont ceux de la Trinité
Cardinal J. Danielou - Mythes païens, mystère chrétien, Fayard 1966, p. 103.

 

Je regarde un homme dans les yeux, et son regard me répond. Il m’autorise à entrer dans son intimité ou son regard m’éconduit. Il est maître de son âme et peut en ouvrir ou en fermer les portes. […] Lorsque deux êtres humains se regardent, alors un « je » et un autre « je » se tiennent  face à face. Il peut s’agir d’une rencontre au seuil de l’âme, ou d’une rencontre à l’intérieur de l’âme. Si la rencontre a lieu à l’intérieur, alors l’autre « je » est un « tu ». Le regard de l’homme parle. Un « je » maître de soi et éveillé me regarde. Nous disons aussi un être spirituel libre. Etre une personne signifie être un être libre et spirituel. Que l’homme soit une personne, voilà qui le distingue de tous les êtres naturels.
Edith Stein, Cours d’anthropologie philosophique, Münster 1932-1933

 

Dès que l’homme se dégage de lui-même pour aimer le prochain dans un détachement de soi absolu, il touche déjà au mystère silencieux et ineffable de Dieu. Cet acte est déjà porté par la communication divine de soi que nous appelons grâce et qui donne son sens de salut et d’éternité à l’acte qu’elle porte. […] Dès qu’il y a un amour du prochain suprême et radical, où on s’engage vraiment avec la dernière force de l’être et en s’abandonnant pour servir le semblable, il y a charité, don amour de Dieu, toujours et partout où cela se fait."  
Karl Rahner, Méditation sur "L'amour de Dieu et du prochain " in Homélies et méditations, Salvator, 2005, pp. 400 sq

Vous aimerez aussi ...