Accueil > Les paroisses catholiques >Se laisser enseignerQuestions de Foi > Le chrétien peut-il faire de la politique ?

Se laisser enseigner

Contact
Abbé Samuel Delmas Vicaire
  06 50 16 25 30  Contact
 

 

Mieux connaitre pour mieux aimer

Questions de Foi

   le chrétien peut-il faire de la politique ?
 

Le temps des élections approche et les prises de positions politiques vont bon train. En même temps, la France connaît une longue histoire du rapport foi/politique que les débats sur la laïcité veulent organiser et bien souvent maîtriser.

Il est évident que plusieurs positions s’affrontent. Une des plus extrêmes est tenante d’un laïcisme étroit qui refuse toute conviction religieuse dans le choix politique et  qui  prétend  possible de s’occuper de la vie de la société sans considérer sa propre foi.

Mais qu’enseigne l’Eglise, le catholique peut-il faire de la politique ?  Peut-il prendre part au débat public au nom de sa foi ?

Non seulement il peut, mais il doit !

Le christianisme a toujours mis un point d’honneur à mettre au centre de la vie en société la valeur inconditionnelle de la personne humaine puisque tout homme est créé à l’image et à la ressemblance de Dieu. Aussi, toute réflexion politique chrétienne prend comme référence la dignité de l’homme que Dieu lui a conférée.

Chaque chrétien doit être convaincu que les structures de la société sont au service de la personne et du bien commun.

Malheureusement, les intérêts particuliers viennent trop souvent briser ce schéma primordial. Le citoyen a donc pour mission de travailler à cet ordre naturel.

Aujourd’hui, les Etats ne se basent plus sur l’Evangile pour organiser la vie publique et les démocraties réclament une réelle indépendance vis-à-vis de la religion. Mais, qui pourrait nier que la soif de dignité humaine et sa défense sont un héritage du christianisme ?

De plus, l’Eglise a parfois le devoir de manifester son désaccord avec des prises de décisions morales qui vont à l’encontre de la primauté de la personne humaine. Ici, l’action des chrétiens en politique est essentielle pour assurer la défense de la vérité.

Aujourd’hui, de nombreux chrétiens s’engagent en politique, et c’est tout à leur honneur. Ils sont appelés à rester fidèles à leur foi et à la voix de leur conscience.

Ils doivent rechercher tout ce qui est possible pour porter les valeurs chrétiennes au service du plus grand nombre.

Ils peuvent faire des compromis, en particulier lorsqu’il manque des voix pour obtenir la majorité.

Cependant, il y a des décisions qu’un politique chrétien doit soutenir en conscience tels que :

  • la protection de la vie à toutes ses étapes,
  • la reconnaissance et la promotion de la structure naturelle de la famille,
  • le droit des parents d’éduquer leur enfant,
  • la protection sociale des mineurs,
  • la lutte contre les esclavages modernes,
  • une économie au service de la personne et du bien commun et de la paix (1).

Enfin, je rappellerai que l’Eglise a toujours tenu à prier pour ceux qui ont cette lourde tâche de gouverner.

En 1947, à l’Ile-Bouchard, dans le contexte tendu du début de la guerre froide, la Vierge Marie demande « Dites aux petits enfants de prier pour la France ».

Comme les enfants, si nous n’avons pas toutes les clefs de la compréhension politique, nous avons toujours la possibilité de faire quelque chose pour notre pays : prier ! (2)


 

(1) Note doctrinale concernant certaines questions sur l’engagement et le comportement des catholiques dans la vie politique, Congrégation pour la doctrine de la foi, 2002.

(2) De manière générale : dans le compendium de la doctrine sociale de l’Eglise, 8eme chapitre.

 
Abbé Samuel Delmas - Vicaire de la Cathédrale Saint-Jean-Baptiste

Vous aimerez aussi ...