Accueil > Les paroisses catholiques > Se laisser enseigner > Bibliothèque Saint Thomas d'Aquin > Le Cercle de lecture

Bibliothèque Saint Thomas d'Aquin

Contact
Suzanne Olivé
 06 73 43 36 84  contact
Mieux connaitre pour mieux aimer

Une bibliothèque paroissiale

   

Le Cercle de lecture

   
 

• Samedi 22 septembre :   10:00 à la bibliothèque 

Présentation de livres par les divers participants, échanges et partage.
Vous êtes tous les bienvenus.

COMPTE-RENDU - SEANCE DU 22 SEPTEMBRE 2018

Ont été présentés :

Le film : LE PAPE FRANCOIS , UN HOMME DE PAROLE;            de Wim Wenders 2018
Le 13 mars 2013, le Cardinal de Buenos Aires, Jorge Mario Bergoglio, devient le deux cent soixante sixième Souverain Pontife de l'Église Catholique. C'est le premier Pape originaire d'Amérique du Sud, le premier jésuite nommé Évêque à Rome, mais avant tout le premier chef de l'Église à avoir choisi le prénom de François d'Assise (1181-1226), un des saints catholiques les plus révérés, qui avait dédié sa vie à soulager les pauvres et éprouvait un profond amour pour la nature et toutes les créatures de la Terre qu'il considérait comme la mère suprême.
Le film, plus qu'une biographie ou un documentaire, est un voyage initiatique dans l'univers du Pape François qui s'articule autour de ses idées et de son message, afin de présenter son travail, aussi bien que les réformes et les réponses qu'il propose face à des questions aussi universelles que la mort, la justice sociale, l'immigration, l'écologie, l'inégalité de revenus, le matérialisme ou le rôle de la famille.
Site : Allocine

Bakhita   de Véronique Olmi
Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l'esclavage. Rachetée à l'adolescence par le consul d'Italie, elle découvre un pays d'inégalités, de pauvreté et d'exclusion.
Affranchie à la suite d'un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres.
Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte.
Avec une rare puissance d'évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d'âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu'elle soit razziée.
Editeur : Albin Michel

Je parlerai à ton coeur  de Maurice Zundel
Huit jours dans l'intimité lumineuse d'un Dieu qui vient nous parler au coeur et nous dévoiler son visage. Une réflexion personnelle éclairée par un guide exceptionnel. Sujets abordés : Dieu intérieur à chacun, la nécessité d'une religion personnelle, la rédemption, le mystère de Jésus, l'Église et Jésus, le rôle de l'inconscient, le voeu d'obéissance, la pauvreté, Marie et Joseph, etc.
Maurice Zundel est un mystique dont l'influence est reconnue à travers le monde. Avec lui, la théologie la plus complexe devient incarnée et on découvre pleinement l'humanité de Dieu et la divinité de l'homme.
Source : MEDIASPAUL INTERNET

Le Visiteur         de Eric Emmanuel Schmitt
Une nuit, quelques semaines après l'Anschluss, alors que les troupes allemandes défilent dans Vienne dont elles prennent possession, le docteur Sigmund Freud inquiet reçoit un étrange visiteur habillé en dandy. S'instaure alors un échange, au cours duquel l'athée Freud semble comprendre que cet inconnu, qui semble connaître parfaitement son enfance, sa vie et le monde, ne peut être que Dieu.
En recréant le contexte de Vienne en 1938, Schmitt place le célèbre psychanalyste dans un débat intérieur : croit-il encore en Dieu ? Avec de tels événements, Dieu existe-t-il ? Comment protéger sa fille Anna d'un officier nazi bien intéressé et menaçant ? Et ce visiteur, qui est-il ?
Cette pièce peut être lue comme une théodicée, un essai de justifier l'existence du mal malgré l'existence de Dieu. Toutefois, contrairement aux théodicées traditionnelles, l'auteur ne cherche pas à exposer le « point de vue » de Dieu ; il semble même vouloir ne pas donner de réponse radicale aux questions que pose l'existence du mal, mais plutôt soulever des doutes et des questions. En effet, Éric-Emmanuel Schmitt aurait commencé à rédiger cet ouvrage à la suite d'une nuit passée à écouter la radio, accumulant mauvaise nouvelle sur mauvaise nouvelle, l'ayant amené à reposer la question de sa foi.
Après une première le 23 septembre 1993 (le jour du décès de Sigmund Freud, précisé dans la pièce), la pièce mit du temps à obtenir du succès. Le texte est finalement la plus forte vente pour le théâtre contemporain avec plus de 40 000 exemplaires vendus. La pièce a reçu trois prix lors de la Nuit des Molières 1994 : meilleur auteur, révélation théâtrale et meilleur spectacle.
Elle a été adaptée en téléfilm pour la chaîne Arte. En 2002, l'éditeur Magnard a publié une édition commentée à destination du public lycéen français, éditée par Catherine Cassin-Pellegrini. Cette édition signale par exemple les liens entre les répliques de la pièce et le contexte historique ou les théories de la psychanalyse freudienne.
Elle est reprise en 2012 à l'Espace 44 à Lyon.
Site : Wikipedia

L'oiseau et sa symbolique     de Marie-Madeleine Davy
"L'homme orienté vers la libération intérieure se montre parfois hésitant devant la multiplicité des chemins. Pour ne pas s'égarer, il cherche des modèles. Dans le mystère de son intériorité, il éprouve ce que Socrate nommait "la démangeaison des ailes". Une sorte de mue éveille ses sens, en particulier son ouïe et sa vue. Jeté le plus souvent dans une solitude abyssale, il se demande comment collaborer à sa propre métamorphose.
Qu'il découvre l'oiseau, le voilà comblé. Ce frère cadet de l'ange lui apprend l'essentiel : le détachement, l'acceptation joyeuse de sa singularité. Se tenir dans l'instant sans rien engranger. Surmonter sa fragilité en récusant les inutiles soucis. Être à chaque instant neuf dans la plénitude de la liberté. L'oiseau enseigne à l'homme le secret des secrets : tracer son propre itinéraire sans se comparer à autrui. Savoir que la nuit obscure engendre l'aurore. Devenir amoureux du printemps en l'intériorisant durant l'époque hivernale. Consentir à ne pas laisser de trace derrière soi. Trouver sa béatitude dans la présence de la lumière et de la beauté."
Editeur : Albin Michel

Les quatre accords toltèques   de Dom Miguel Ruiz
« Les quatre accords toltèques » propose de nous libérer de la pression quotidienne -énergie sournoise et contre-productive inventée de toute pièce par l'homme moderne- responsable de nombreuses souffrances physiques et psychologiques. Don Miguel Ruiz explique comment les sociétés contemporaines nourrissent les corps et les esprits par la peur du lendemain et limitent ainsi nos facultés à percevoir le sentiment de liberté. Cet essai n'impose aucune doctrine mais il conseille sur les voies à emprunter pour envisager une quête vers le bonheur.

Fleur de neige    de Lisa Lee
Fleur de neige Dans la Chine du XIXe siècle, le destin de deux jeunes filles est lié à tout jamais. Fleur de Lis, fille de paysans, et Fleur de Neige, d'origine aristocratique, sont nées la même année, le même jour, à la même heure. Tous les signes concordent : elles seront laotong, âmes soeurs pour l'éternité. Les deux fillettes grandissent, mais si leur amour ne cesse de croître, la vie s'acharne à les séparer. Alors que la famille de Fleur de Neige tombe en disgrâce et que la jeune fille contracte le mariage le plus infamant qui soit, Fleur de Lis, par son union, acquiert reconnaissance et prospérité. L'amitié sacrée des deux femmes survivra-t-elle au fossé que le destin a creusé entre elles ?
« Ce roman est l'histoire, intemporelle et émouvante, d'une loyale amitié féminine, avec son lot d'élans passionnés mais aussi de quiproquos amorçant les trahisons. »
Jeanne de Ménibus ¤ Madame Figaro
« Enfin un livre qu'on n'a encore jamais lu ! Enfin un roman qui ne ressemble à aucun autre, enfin une histoire parfaitement inédite ! » Caroline Andrieu, Le Parisien

Les loyautés   de Delphine Le Vigan
Hélène, professeure, voit en Théo un enfant maltraité. Ce roman, profond, aborde avec finesse les fidélités muettes qui poussent à l'action ou inhibent.
La forme plurielle à laquelle, dans le titre de ce nouveau roman, Delphine de Vigan emploie le mot « loyauté », donne à ce terme une intensité, une profondeur, un élan mystérieux. Les loyautés, précise-t-elle dans un bref préambule, « ce sont des liens invisibles qui nous attachent aux autres, […] des promesses que nous avons murmurées ou dont nous ignorons l'écho, des fidélités silencieuses. […] Ce sont les tremplins sur lesquels nos forces se déploient et les tranchées dans lesquelles nous enterrons nos rêves. » Quelle solidarité muette, quelle empathie permettent à Hélène, professeure de sciences naturelles dans un collège parisien, de reconnaître en Théo un enfant en difficulté, maltraité, bien que son corps ne porte aucun stigmate d'éventuels sévices ? «
C'était quelque chose dans sa façon de se tenir, de se soustraire au regard, je connais ça, je connais ça par coeur, une manière de se fondre dans le décor, de se laisser traverser par la lumière. » Des coups, Hélène en a reçu lorsqu'elle était petite fille, mais elle n'a rien dit alors. Et c'est dans ce silence entêté de jadis que sa révolte d'aujourd'hui semble puiser ses forces, son obstination.
La narration précise, rigoureuse, presque austère que construit Delphine de Vigan emprunte et fait alterner quatre points de vue : outre ceux d'Hélène et de Théo, l'enfant otage des détresses intimes de ses parents, interviennent les faits et gestes d'un ami de Théo, le doux Mathis, et de la mère de ce dernier, la discrète
Cécile, femme empêchée. Les corps, les actes, les humeurs des uns et des autres, plutôt que leurs pensées : ce n'est pas en recourant à l'introspection que l'auteure touche à la psyché de ses personnages, c'est en les regardant se débattre pour vivre qu'elle dessine peu à peu le réseau des loyautés, des « fidélités silencieuses », envers eux-mêmes ou envers l'autre, qui décident des choix de chacun. C'est ce qui fait l'âpre beauté de ce roman tout ensemble si poignant et si vigilant, si retenu.

Le dernier de nôtres  de Delphine Le Vigan
Historique, romantique, avec également une intrigue policière, Le dernier des nôtres raconte sur plus de 500 pages l'histoire d'un jeune homme ambitieux, Werner, que l'on suit d'abord dans le New York des années 60-70 et dont on découvre les origines familiales sur fond de bombardements en Allemagne à la fin de la Seconde Guerre mondiale.Werner a en effet été adopté par des Américains mais son passé va le ramener sur les ruines du 3ème Reich. Entre roman populaire et quête identitaire, Adelaïde de Clermont-Tonnerre alterne les styles de la légèreté à la gravité et les époques où l'on croise à la fois des nazis et même Donald Trump jeune.
En tous cas un univers littéraire qui a touché les membres de l'Institut. « Quel bonheur, c'est un roman ! », s'est ainsi exclamée la secrétaire perpétuelle de l'Académie, Hélène Carrène d'Encausse. « Il y a longtemps qu'il n'y a plus ou peu de romans d'imagination », a-t-elle regretté, mais ce livre-là conclut-elle a « emballé » l'Académie française. Un livre déjà plébiscité par les lecteurs.
Site FR. Culture 2016

 

   
 

• Samedi 9 décembre :   10:00 à la bibliothèque 

Présentation de livres par les divers participants, échanges et partage.
Vous êtes tous les bienvenus.

COMPTE-RENDU - SEANCE DU 9 DECEMBRE 2017

Les participants ont présenté les livres suivants :

L'ordre du jour            Eric Vuillard
(Deux « moments »dans le récit)
Le premier, c'est une réunion du 20 février 1933, où vingt-quatre puissants patrons allemands (Krupp, Opel, Siemens…), reçus par Hermann Göring et Adolf Hitler, devenu chancelier un mois plus tôt, sont exhortés à financer la campagne du parti nazi pour les législatives, et s'exécutent. « Ce moment unique de l'histoire patronale, une compromission inouïe avec les nazis, n'est rien d'autre pour les Krupp, les Opel, les Siemens, qu'un épisode assez ordinaire de la vie des affaires, une banale levée de fonds. Tous survivront au régime et financeront à l'avenir bien des partis à proportion de leur performance », écrit, grinçant, l'auteur.
Le deuxième moment, celui auquel il se consacre le plus longuement, c'est l'Anschluss, l'annexion de l'Autriche par l'Allemagne, le 12 mars 1938. Il remonte en réalité un mois plus tôt, à la rencontre entre Adolf Hitler et le chancelier autrichien Kurt von Schuschnigg ; le 12 février, à Vienne, note Vuillard, « c'est carnaval : les dates les plus joyeuses chevauchent ainsi les rendez-vous sinistres de l'histoire ».
Le grotesque et le tragique ne cessent de se mêler dans ce récit au fil duquel Vuillard choisit des scènes véridiques et méconnues (comme la panne des « panzers », réputés infaillibles, à peine la frontière autrichienne franchie, ou comme le dîner donné à Londres par le premier ministre Chamberlain durant lequel Joachim von Ribbentrop, tout neuf ministre nazi des affaires étrangères, abusa de la politesse de son hôte afin de retarder la réponse britannique à l'Anschluss). Il le fait pour détricoter les mythes à la peau dure, mettre au jour, avec précision et ironie, « l'aspect poisseux des combinaisons et des impostures qui font l'histoire ».
Se faufiler dans les coulisses d'événements historiques, et donner à voir l'envers du décor, révéler la part secrète de grotesque, de bêtise, de contingence, d'ennui et/ou de lâcheté, qui y menèrent… Telle est la méthode Vuillard écrivain, et cinéaste né à Lyon en 1968 .
Extrait de :Le Monde des livres 11 06 2017

Elle s'appelait Sarah   Tatiana de Rosnay
Roman de Tatiana de Rosnay, paru en 2007, aux éditions Héloïse d'Ormesson pour l'édition française, traduite par Agnès Michaux.
C'est le neuvième roman de cette écrivaine franco-britannique et le premier qu'elle a écrit en anglais (sous le titre original de Sarah's Key, le titre français reprenant un passage de la chanson de Jean-Jacques Goldman Comme toi1).
Il a été traduit en 38 langues (Wikipedia)

Julia Jarmond est une journaliste américaine mère de Zoë, une fillette de 11 ans et mariée à Bertrand, un Français, elle vit à Paris dans les années 2000. Le roman est son histoire, parallèle pendant la première partie avec celle d'une fillette juive de 10 ans, Sarah, déportée en 1942 lors de la rafle du Vel' d'Hiv'.
Lors de la rafle, Sarah cache dans un placard fermé à clé, son petit frère, lui promettant de revenir le chercher, gardant sur elle cette clé (d'où le titre original en anglais, La clé de Sarah, avec pour key le même double sens qu'en français). Mais la petite fille se retrouve prisonnière plusieurs jours, avec des milliers d'autres personnes, au Vélodrome d'Hiver, puis déportée à Beaune-la-Rolande.

Les yeux baissés  Tahar Benjelloun
« ce roman traduit bien la difficulté de passer d'une culture à une autre : la narratrice est attirée et fascinée par la vie à l'européenne, mais ses racines restent dans son pays »
Adolescence, exil et secret, autant de difficultés pour cette toute jeune fille qui élevée au Maroc, va devoir s'adapter à sa nouvelle vie en France…

Les désarrois         Ned Allen  Douglas Kennedy
Entre humour et suspens, le portrait d'un homme d'aujourd'hui , qui après avoir tout perdu devra se battre encore et encore pour ne pas être broyé.
Un jeune golden boy à qui tout réussi à Manhattan. ..Et brusquement , un licenciement inattendu, un couple qui se désagrège et une descente au enfers où les pseudo-amis peuvent vous entraîner dans les bas-fonds de New-York…

Amours     Leonor de Recondo
En 1908 ,dans la société bourgeoise d'un bourg de province un couple survit à l'ennui  , sans enfant.  Céleste, leur bonne de dix-sept ans, tombe enceinte par l'intervention forcée du mari : son bébé sera celui du couple, l'héritier tant espéré. Mais rien ne se passera comme prévu : des sentiments inattendus vont balayer  barrières sociales et convenances L'histoire,  assez classique, est destinée avant tout à des lectrices qui aiment les atmosphères intimistes et  l'analyse très fouillée des sentiments.

Grossir le ciel   Franck Bouysse
C'est un court roman, de 200 pages tout au plus. L'histoire somme toute banale, de deux paysans que lie une forme d'amitié brute  forgée sur l'enclume de la vie, façonnée et polie par la routine d'une existence simple et rugueuse.
Il s'appelle Abel, et lui Gus. Ils habitent  dans ces décors ruraux reculés qui impriment la solitude aux hommes qui vivent encore dessus, et que l'hiver ne manque jamais d'emprisonner dans sa poigne de glace. Chez eux le verbe se fond dans le silence, et quand il s'exprime, il murmure avec le vent….
« Grossir le ciel » est un roman au vent,  nu, minéral , abrupte , servi par une écriture épurée et sèche qui donne au texte toute sa force et sa profondeur. L'auteur délivre une œuvre verticale, comme une paroi rocheuse sur lequel le lecteur n'a que peu d'emprise ,où tout tient dans un équilibre précaire jusqu'à ce qu'une aspérité, un geste impromptu et incongru,  vienne tout faire basculer dans le vide.
Roman des grands espaces, hymne à la liberté, portrait ciselé d'une ruralité qui disparait, dont ce qu'il  reste d'authenticité se fige dans une solitude anesthésiante ; portraits d'homme taiseux et besogneux, taillés à la rudesse d'une vie libre mais impitoyable ,isolés du monde mais pas dénués d'humanité, Franck Bouysse signe là un grand, vrai et beau roman ,un des plus beaux en tout cas qu'il m'aura été donné de lire ces derniers mois.  
www.passion-polar.com/grossir-le-ciel/

L'hymne de l'Univers     Pierre Teilhard de Chardin
Ce livre reprend trois grands textes de Teilhard de Chardin : «  La Messe sur le Monde, Le Christ dans la Matière et La Puissance spirituelle de la Matière », ainsi que des « Pensées choisies » dans l'ensemble de son œuvre.     « La Messe sur le Monde » fut inspirée au père Teilhard par l'impossibilité où il se trouva, au cours d'une expédition scientifique, de célébrer la messe. Il y montre dans toute sa splendeur le caractère universel et cosmique du christianisme.  « Le Christ dans la Matière » réunit trois contes mystiques : « un ami » lui révèle les expériences par lesquelles « l'univers puissant et mystique a pris pour lui la figure du Christ ».« La Puissance spirituelle de la Matière », méditation sous forme de fiction, nous dit que la matière n'est pas spirituelle, mais spiritualisable, et que son évolution dépend de notre liberté.
Jésuite, paléontologue, Pierre Teilhard de Chardin (1881-1955) a tenté, dans une réflexion unique, de penser la place de l'homme et le sens du Christ cosmique dans l'univers en évolution.

Parole de terre   Pierre Rabhi
Pierre Rabhi a fondé toute sa philosophie de vie ainsi que son travail de mise en valeur des régions arides et des cultures traditionnelles sur l'ardente passion qu'il voue à la Terre. Après «  Du Sahara aux Cévennes ou la reconquête du songe », il plaide ici en faveur de l'indispensable réconciliation avec notre Terre-Mère, aussi réelle que symbolique, aussi essentielle dans la pratique que sur le plan spirituel.
Sous forme de récit préfacé par Yehudi Menuhin, «  Parole de Terre »dresse le bilan d'une civilisation qui, voulant dominer la Terre, la mutile, la torture et la désacralise. A travers Tyemoro, le personnage principal, s'expriment la souffrance et l'abandon dont sont victimes les peuples traditionnels du Sud, soumis à la logique désastreuse du productivisme agricole.
Cette initiation africaine, d'une portée universelle, veut nous ouvrir les yeux et alerter nos consciences sur les exactions commises à l'encontre de la planète, mais aussi à notre détriment, car Pierre Rabhi nous le rappelle : notre destin est lié à celui de la Terre d'une manière irrévocable
4° de couverture édition Albin Michel

 

   
 

• Samedi 4 novembre :   10:00 à la bibliothèque 

Présentation de livres par les divers participants, échanges et partage.
Vous êtes tous les bienvenus.

COMPTE-RENDU - SEANCE DU 4 NOVEMBRE 2017

Les participants ont présenté les livres suivants :

Le pape des escargots écrit par André Vincenot, publié en 1972
Ce l’histoire se passe en Bourgogne et présente deux personnages :
un chemineau truculent surnommé la gazette qui joue les prophètes et se dit « pape des escargots » ;il mendie mais apporte en échange  sa bonne parole ,
un jeune paysan nommé Gilbert qui se révèle exceptionnellement doué pour la sculpture.
Ensemble à l'écart du monde moderne, ils vont vivre des aventures singulières. Grâce au jeune Gilbert nous allons retrouver les gestes des premiers sculpteurs de cathédrale et marcher sur les pas de ceux qui construisaient à la hauteur de leur foi. Dans cette histoire truculente la Bourgogne et ses monuments reçoivent un éclairage nouveau qui nous les montre à la fois dans leur grandeur mystique et dans leur beauté populaire.
Ce roman a été choisi parce que l'été est souvent propice aux visites, aux découvertes d'églises, de cathédrales, de monastères… autre façon de prolonger ces rencontres… 


Tout autre et le livre intitulé Soudain seuls publié dans le livre de poche. L’auteur, Isabelle Autissier, est la première femme à avoir accompli un tour du monde à la voile en solitaire. Elle préside la fondation WWF France. Elle a publié de nombreux romans,contes et Essais.
Dans ce roman, elle permet au lecteur d’accompagner un couple de trentenaires qui part faire le tour du monde.
Le hasard, mais est-ce le hasard ?,les amène dans un coin de nature sauvage et déserte qui abrite ce couple amoureux.
Mais le temps passant comment lutter contre la faim et l'épuisement ? Ce voyage réalisé dans des conditions extrêmes, nous amène à nous poser bien des questions : que ferions-nous nous dans la même situation ?


L'âme du monde de Frédéric Lenoir
Pressentant l'imminence d'une catastrophe, sept sages du monde entier se réunissent dans un monastère perdu dans les montagnes tibétaines. Ils souhaitent transmettre à deux adolescents l'essentiel de la sagesse universelle au-delà de tout ce qui pourrait séparer les hommes : leur origine, leur culture, leurs traditions. Cette sagesse que les philosophes de l'Antiquité appellent « l’âme du monde », révèle la démarche essentielle pour réapprendre à vivre en harmonie ; elle est une véritable force universelle qui contribue à assurer l'harmonie de l'univers.
Ce conte philosophique tente de répondre aux questions fondamentales : quel est le sens de l’existence ? comment aller de la peur à l'amour, comment harmoniser les exigences du cœur et celle de l’esprit ?  

Philosophe ,sociologue et écrivain français Frédéric Lenoir est selon le classement du Nouvel Obs, l'auteur français qui a vendu le plus de livres dans les cinq dernières années
Son livre « Comment Jésus est devenu Dieu » a provoqué en riposte une réaction du théologien jésuite B. Sesbouée qui lui a répondu dans un livre intitulé « Christ, seigneur et fils de Dieu »

Le temps est assassin de Michel Bussi.
1989 en Corse. Un banal mais terrible accident de voiture décime une famille ; seule survivante : Clotilde une jeune adolescente.
Vingt-cnq ans après la jeune femme revient sur les lieux de l'accident et reçoit une lettre signée de sa mère… vivante ?
Quelques-unes de nos lectrices partagent des romans policiers … Certaines, dans ce genre apprécient des auteurs , des époques…
 

Des âmes simples , de Pierre Adrian  : prix Roger Nimier - La Croix en donne l’analyse suivante :
 Rarement un livre a aussi bien évoqué l’extraordinaire tristesse qui peut être celle d’une vallée de montagne à la tombée d’une nuit d’hiver. L’envie irrépressible de se mettre à l’abri du froid, de l’humidité, de l’obscurité… On regarde des maisons où l’on aperçoit de la lumière, où l’on imagine un peu de chaleur, fragiles l’une comme l’autre.
C’est ainsi que ce récit nous prend. Il se déroule dans une haute vallée des Pyrénées. Le narrateur est venu là rencontrer un prêtre, Pierre, qui s’emploie à maintenir la vie dans un monastère perdu. Quelques compagnons sont présents. Un autre prêtre, encore plus âgé. Des familiers qui viennent des hameaux environnants donner des coups de main. Des pèlerins qui font étape, en route vers Compostelle. Et puis des « chemineaux », comme on disait jadis, des vagabonds parfois bien difficiles à aimer.

Nous vivons là quelques jours en compagnie de Pierre, religieux prémontré. Nous l’accompagnons dans ses tâches pastorales. Dans ses efforts inlassables pour porter une parole d’espérance dans ce monde rural épuisé où le souvenir de la foi s’amenuise.
Le 55e prix Roger Nimier a été attribué mercredi 18 octobre au jeune romancier Pierre Adrian, 26 ans, pour «Des âmes simples» (Équateurs), récit de «vies minuscules» autour de la figure d’un prêtre dans une haute vallée des Pyrénées, a-t-on appris auprès de son éditeur. La Croix en avait fait la critique élogieuse lors de sa sortie.


Dans la main droite de Dieu de Gerald Haddad

Comment comprendre que des individus se précipitent en masse pour en massacrer d'autres ? Du fanatisme cette maladie de l'esprit qui traverse le temps et dont il  nous a toujours été bien difficile de triompher, cet essai propose d'analyser les multiples facteurs qui encouragent le fanatisme ; à quelle source psychologique s’abreuve la jouissance de celui qui croit détenir seul la vérité ?
Psychanalyste et fin connaisseur des trois religions du livre, l'auteur propose une approche à la fois anthropologique et psychanalytique de ce qui est une folie collective.
Peut-être pour pouvoir lutter ?

L'amitié  de Jean-Paul Vesco
L'évêque d'Oran exprime à travers cet essai la conception de l'amitié qu'il a découverte entre les êtres, les communautés, les peuples, mais aussi avec Dieu.
Il explique que le sens de l'amitié dépasse toute définition et témoigne de ses dimensions relationnelles et de son importance dans une démarche croyante. ©Electre 2017la procure

 



 

• Samedi 20 mai : 10:00 à la bibliothèque 

Présentation de livres par les divers participants, échanges et partage.
Vous êtes tous les bienvenus.

COMPTE-RENDU - SEANCE DU 20 MAI 2017

Les participants ont présenté les livres suivants :

L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle
" J’ai voulu écrire l’histoire d’un homme qui n’est pas pleinement satisfait de sa vie alors qu’objectivement rien de l’empêche d’être heureux. Sa rencontre avec un vieux guérisseur va l’amener à prendre conscience des barrières qu’ il se donne et de la manière de s’en libérer. A travers cette histoire, je voulais montrer à quel point ce que l’on croît sur soi, sur les autres et sur le monde n’est pas la réalité mais tend à le devenir. " Laurent Gounelle

Stupeur et tremblements   d’Amélie Nothon
Amélie Nothomb, l’occidentale, s’était prise de passion pour le Japon, or le stage de travail à Tokyo l’a déstabilisée...
Le roman précise que le protocole impose, en présence de l’empereur considéré jusqu’en 1946 comme un dieu vivant, de manifester avec stupeur et remblements sa révérence.
Cf WIKIPEDIA

 Lettres à ma fille   de Maya Angelou

Dédié à celle qu’elle n’a jamais eue, Lettre à ma fille est une succession de courts textes décrivant les souvenirs qui ont façonné la vie exceptionnelle de Maya Angelou. Féministe avant l’heure, et après une enfance et une adolescence marquée par la violence, elle écrit avec le cœur de millions de femmes qu’elle considère comme ses sœurs de combat. La littérature la sauvera et l’amènera à être la première étudiante noire d’une école privée. Puis elle fréquentera le milieu intellectuel noir- américain et deviendra une grande militante de la condition des femmes noires. C’est grâce à l’écrivain James Baldwin qu’elle se mettra à écrire après la mort de Martin Luther King et deviendra l’auteure que l’on connaît aujourd’hui.
Quatrième de Couverture

En attendant Bojangles d’Olivier Bourdeaut       Février 2016
"Lorsque j'ai écrit le livre, le climat en France était déjà très sombre et j'avais envie d'offrir aux lecteurs deux heures d'évasion et de lumière. C'est un peu prétentieux mais je voulais aller à l'encontre de l'état d'esprit qui règne de manière plus plombée aujourd'hui", confie l'auteur à RTL.

Dis-moi dix bonheurs de R DainjourDix récits où les cœurs palpitent au fil des mots et atteignent l’instant du bonheur final.
Les optimistes s’y retrouvent et les misanthropes sont guéris l’espace d’un moment.

La mémoire n’en fait qu’à sa tête   de Bernard Pivot
« Décidément la mémoire n’en fait qu’à sa tête. Imprévisible et capricieuse, elle aime bien déclencher sur moi des ricochets semblables à ceux obtenus par ces petites pierres plates que je faisais rebondir sur la surface étale des étangs et des rivières de mes jeunes années ». B P

La force du silence du Cardinal Robert Sarah
A l’occasion de la visite du Cardinal Sarah à Perpignan
Le cardinal veut rappeler que la vie est une relation silencieuse entre le plus intime de l’homme et Dieu. Le silence est indispensable pour écouter la musique de Dieu : la prière naît du silence et y revient sans cesse plus profondément.
Quatrième de couverture.

A l’occasion de l’exposition à la Cathédrale :
La vérité sur le suaire de Turin de STEVENSON Kenneth E. HABERMAS Gary R.
Paru chez Fayard en Octobre 1981 fait le point sur la recherche scientifique concernant le « Saint Suaire » avant la polémique sur l’analyse au carbone 14.
"Devant le Saint-Suaire -a dit le Pape Jean- Paul II-, image intense et angoissante d'une torture incroyable, je désire rendre grâce au Seigneur de ce don singulier... Le Suaire est une provocation à l'intelligence … »

Echanges sur le CINEMA

Les participants à la Séance ont apprécié :
A haute voix   de Stephane De Freitas, Ladj Ly, sorti le 12 AVRIL 2017
Survivre   de Baltasar Kormakur sorti le 24 AVRIL2013
Le festin de Babette de Gabriel Axel sorti le 23 JANVIER 2001 (TV)
A lire /consulter:
Christianisme et Cinéma de Joseph Marty
Recommandée à l’occasion d’une conférence sur Le Festin de Babette  par le Père Marty  , cette  thèse remarquablement renseignée et étayée par l’analyse précise de nombreux films, mène la réflexion dans trois domaines : «  Le cinéma , lieu d’une expérience religieuse, Le cinéma vu par la théologie ou le cinéma comme possible « lieu théologique » et Le cinéma lieu d’une transformation pascale. »

   
 

• Samedi 4 mars :   10:00 à la bibliothèque 

Présentation de livres par les divers participants, échanges et partage.
Vous êtes tous les bienvenus.

COMPTE-RENDU - SEANCE DU 4 MARS 2017

Les titres présentés sont à l’image de la bibliothèque, aussi divers que variés et sont librement choisis par les participants.

Par ailleurs, il n’est pas indispensable de présenter un livre pour assister aux réunions, tout est partage , même l’écoute…

De l’âme   de François Chang
L’âme comme principe de vie, de beauté, de bonté et peut-être d’éternité à travers un échange épistolaire d’âme à âme ; d’une réflexion aussi profonde que  délicieusement poétique
« …l’âme existe, je ne l’ai jamais rencontrée. Sauf dans l’altérité où les âmes des autres s’exposent à nos regards quand nous sommes capables de lever le nez au-dessus de nos petites affaires » Bruno Frappat -La Croix.

Son visage et le tien d ‘Alexis JENNI
Croire ? c’est aussi et peut-être surtout découvrir ici et maintenant, par tout ce que le corps offre de sensations, l’absolu de l’amour et dans le visage de l’autre ,l’image du Christ…

Monsieur Le curé fait sa crise de Jean Mercier
Dans une paroisse dont les disputes, le mécontentement, la jalousie  tissent  le quotidien, Monsieur Le Curé disparaît…
« Un formidable roman, plein d’intelligence, d’humour et de sagesse » Claire Lesecretain-LA CROIX

 La bibliothèque des cœurs cabossés de Katarina Bivald
Ou comment les livres peuvent souder une communauté. Un livre où l’humour le dispute à l’amitié, et à  la tendresse,

L’amie prodigieuse de Héléna Ferrante
Deux petites filles tentent dans la Naples des années 50 de s’élever au-dessus de leur condition…
Premier tome d’une saga au succès international et dont l’auteur fait aujourd’hui polémique dans les médias…

Juste avant le bonheur de Agnès Ledigne
Roman. La vie n’est sûrement pas un long fleuve tranquille mais le malheur n’a pas le dernier mot…

Le voile du silence de Djura
Des montagnes de Kabylie aux cités d’urgence des immigrés, les traditions familiales sont au cœur de la vie quotidienne de cette jeune kabyle qui vit à Paris en 1987…

De quoi prenons-nous conscience ? de Lionel Naccache
Ou un exercice de neurosciences de fiction…
A partir de données scientifiques récentes, Lionel Naccache propose une fascinante exploration de la construction de la signification…

 

 

Vous aimerez aussi ...