Communauté de Paroisses Saint Jean-Baptiste de Perpignan, Le sacrement du Baptême : En pratique
Accueil > Les paroisses catholiques > Recevoir les Sacrements > Le BaptêmeEn pratique

Recevoir les Sacrements

 
Contact
Avant 5 ans
Abbé Joël-Marie Ferrand Prêtre coopérateur
 03 38 03 27 52 Contact
A partir de 5 ans  
Abbé Samuel Delmas Vicaire
  06 50 16 25 30  Contact
 
 
Cœur à cœur
Avec le sacrement du baptême,
le nouveau baptisé devient
  un fils adoptif de Dieu,
objet de son amour infini
qui le protège et le défend des forces obscures du malin.
Il faut lui enseigner à reconnaître Dieu comme son Père et à savoir se mettre
  en relation avec Lui,
avec une attitude filiale.
  Benoit XVI  
 
Puiser à la source du Salut

Le Baptême en pratique

Un baptême est une célébration ecclésiale qui fait entrer un enfant dans la communauté chrétienne, il s'agit d'une pratique qui remonte aux origines de l'église, et qui a une signification spirituelle et évangélique très forte. Tertullien, au second siècle, écrivait « on ne naît pas chrétien, mais on le devient » grâce au baptême.

 

La préparation au Baptême d'un bébé

Elle a pour but d’aider les parents à réfléchir au sens de leur démarche, à mieux comprendre le sens du sacrement du baptême et à préparer la célébration. Il est habituellement proposé 1 ou 2 rencontres. Elles ont souvent lieu en soirée, parfois le samedi matin ou après-midi dans une salle paroissiale ou chez le couple animateur ou encore chez les parents.

Les réunions préparatoires existent pour permettre aux parents de réfléchir au sens de leur demande de baptême et à leur engagement à donner une éducation chrétienne à leur enfant. Elles se déroulent en la présence d'autres parents, sont obligatoires et démontrent la bonne volonté des parents à élever leur enfant dans la foi.

Ces rencontres sont conviviales. Les animateurs utilisent des moyens variés pour aborder le sujet du baptême. Ils ont été formés pour accueillir de jeunes parents et les aider exprimer leur foi ou leurs doutes. Ils peuvent répondre aux questions que vous pouvez vous poser sur la foi en Jésus-Christ. En aucun cas, ils ne forcent les parents à s’exprimer en public.

Une dernière rencontre est consacrée à la préparation de la cérémonie avec le prêtre ou le diacre.

La préparation au Baptême d'un enfant, d'un jeune ou d'un adulte

S’ils n’ont pas été baptisés lorsqu’ils étaient bébés à la demande de leurs parents, les adultes et les jeunes peuvent faire profession de leur foi, choisir d’être disciples de Jésus-Christ, demander eux-mêmes à devenir chrétiens par le baptême.

Avant qu’un adulte ou qu’un adolescent ne reçoive le baptême, il va lui être proposé un temps de "catéchuménat" adapté à son âge, durant lequel ils va découvrir l’enseignement de Jésus, la relation à Dieu dans la prière, la vie en Église.

Celui qui demande le baptême, porte le nom de "catéchumène". Le mot "catéchumène" vient du grec, et signifie "celui qui écoute". C’est en se mettant à l’écoute de Dieu, à l’écoute de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, que le catéchumène se prépare progressivement à mener une vie nouvelle. L’Esprit Saint ouvre son cœur à l’intelligence des Écritures.

En recevant les trois sacrements du baptême, de la confirmation et de l’Eucharistie, le nouveau baptisé devient un chrétien à part entière dans l’Église.

Pour les adolescents et les enfants en âge de scolarité, confirmation et Eucharistie peuvent être différées pur permettre un meilleur déploiement pédagogique de la préparation à ces sacrements.

 

Deux ans de marche vers le Baptême.

Pour devenir chrétien, le catéchumène (jeune ou adulte), durant un parcours ponctué d’étapes, aidé de ses accompagnateurs et entouré par la communauté paroissiale, vit une démarche qui le prépare à recevoir les trois sacrements au cours de la veillée pascale.

Première étape : l’Entrée en catéchuménat

Au terme de la période de pré-évangélisation, le "sympathisant" (ou pré-catéchumène) entre dans la communauté chrétienne où il reçoit le nom de catéchumène. Au cours de la célébration, il exprime publiquement son désir de poursuivre sa découverte du Christ ; il est marqué du signe de la croix et reçoit le livre des Évangiles. le chrétien se reconnaît au signe de la croix, et durant toute sa vie il se nourrit de l’Évangile. Parfois il change de prénom pour adopter un prénom chrétien et se choisir ainsi un saint patron dans l’immense famille des chrétiens. Dès l’entrée en catéchuménat, le candidat au Baptême devient membre de l’Église. Même sans être encore baptisé, il aurait droit, par exemple, à un mariage à l’Église ou à des funérailles religieuses.

Deuxième étape : l’Appel décisif et inscription du nom

C’est l’Évêque, au début du temps de Carême, qui appelle solennellement tous les catéchumènes de son diocèse qui y sont prêts, à recevoir le Baptême au cours de la prochaine vigile pascale. Chacun est présenté par sa communauté, chacun est appelé par son nom et vient à la rencontre de l’Évêque, et chacun signe de sa main les registres de l’Église.

À partir de l’appel décisif, tous les dimanches de carême, au cours de la messe, des célébrations vont marquer l’ultime cheminement des catéchumènes vers leur Baptême : le “Je crois en Dieu” et le “Notre Père” leur seront transmis par la communauté rassemblée, et les célébrations des “scrutins” vont leur donner la force de toujours lutter contre le mal.

Troisième étape : les sacrements de l’Initiation chrétienne

Habituellement à la Vigile Pascale, les catéchumènes reçoivent les trois sacrements de l’initiation : baptême, confirmation et eucharistie. En les recevant, le nouveau baptisé devient un chrétien à part entière dans l’Église.

Auparavant ils renonceront au mal, ils proclameront leur foi en Dieu Père, Fils et Saint Esprit, et tous les chrétiens renouvelleront leur profession de foi.

Vous aimerez aussi ...