Accueil > Les paroisses catholiques > Familles, je vous aime ! > Le couple, une seule et même chair

Tout homme et tout l'Homme

Nouveaux à Perpignan ?

• Vous cherchez une école pour les plus petits, un lycée ou une aumônerie pour vos grands, une école de danse, un club rugby, une troupe scoute ou un bon plan shopping ou sorties ?
• Vous aimeriez être très vite en contact avec d’autres familles ?
• Nous serions nous aussi ravis de vous rencontrer et de vous faire connaître notre ville et nos paroisses…alors, n’hésitez pas à nous envoyer un message et nous vous rappellerons avec plaisir.

Astrid (jeunes enfants) 
Dominique (ados) 
 
 
La théologie du corps
L'Institut de Théologie du Corps
  Fondé au début de l'année 2014 par Yves SEMEN
a pour but de diffuser largement auprès d'un public francophone l'enseignement de Jean-Paul II sur la Théologie du corps et de former des formateurs certifiés.
 
Sur le web
   
Théologie du Corps
  Un  regard catholique sur l'amour et la sexualité
d'après Jean-Paul II
 
Sur le web
 
 
Commander ces ouvrages >>
• Solidaires des plus fragiles
• SOS fin de vie
• SOS bébé
• Solidaires des plus fragiles
• SOS fin de vie
• SOS bébé
 
En savoir plus
• Textes de l'Eglise universelle
• Synode des Evêques sur la famille
• Livres, site web, textes essentiels
L’homme intérieur se renouvelle de jour en jour
La société doit reconnaître la haute valeur du rôle des parents, qui prépare l'avenir d'une nation. En effet, vous êtes les premiers responsables de l'éducation humaine et chrétienne de vos enfants. La communauté familiale fondée sur l'amour et la fidélité offre aux enfants la sécurité et la stabilité qui leur permettent d'accéder à la vie adulte. Saint Jean-Paul II
 

Le couple, une seule et même chair

Le sel de la terre et la lumière du monde

Vous êtes « le sel de la terre » et « la lumière du monde ». Par ces paroles, le Seigneur vous invite à être des témoins et des missionnaires auprès de vos frères. Que votre vie, qui tient son sens du Christ, ait de la saveur pour ceux qui vous entourent ! Que votre vie rayonne, car au fond de votre cœur le Seigneur est présent; il vous aime et il vous appelle à sa joie! C'est bien le fait de se savoir aimé qui permet d'avancer sur la route avec confiance. La vie des baptisés consiste tout d'abord à être relié au Christ, source de la vie, à recevoir de Lui la vie en abondance et à en devenir les témoins. « Le sacerdoce baptismal des fidèles, vécu dans le mariage-sacrement, constitue pour les époux et pour la famille le fondement d'une vocation et d'une mission sacerdotales » [1].

L'Eucharistie, source à laquelle puisent les époux

Plusieurs des témoignages que nous avons entendus soulignent la place essentielle de l'Eucharistie. Vous avez raison, car elle est une source à laquelle puisent les époux chrétiens. Dans le sacrifice de la nouvelle Alliance que le Christ scelle avec l'humanité, ils découvrent un modèle pour leur amour, qui est un don gratuit et une action de grâce. La relation conjugale ne peut pas reposer sur les seuls sentiments amoureux; elle se fonde avant tout sur l'engagement définitif clairement voulu, sur l'alliance et sur le don, qui passent par la fidélité. Par leur vie conjugale, les époux témoignent de l'amour vrai, qui intègre toutes les dimensions de la personne, spirituelle, intellectuelle, volontaire, affective et corporelle.

La relation amoureuse participe à la croissance du conjoint.

Elle est un service de l'autre, prenant exemple sur le Christ serviteur qui a lavé les pieds de ses Apôtres, au soir du Jeudi saint. La vie conjugale n'est jamais exempte d'épreuves, qui font passer par des moments douloureux où l'amour et la confiance en l'autre comme en soi-même semblent vaciller. Les époux puiseront leur force en s'unissant aux sentiments du Christ au cours de la nuit du Vendredi saint. Beaucoup en ont fait l'expérience: la traversée de l'épreuve peut contribuer à purifier l'amour. Mais il y a aussi d'intenses moments de joie, qui proviennent de la communion dans l'amour. Ces instants rappellent que, au-delà de toute souffrance, il y a la lumière éclatante et la victoire définitive du matin de Pâques. Ainsi, le sacrement du mariage a une structure pascale.    

La vie conjugale et familiale est un chemin spirituel.

En effet, en couple et en famille, toute rencontre nécessite d'accueillir l'autre avec délicatesse. Vous savez la place du dialogue au sein du couple et de la famille. Dans notre monde où le souci de la rentabilité dans toutes les activités laisse peu d'espace aux rencontres gratuites, il est important que les couples et les familles puissent se ménager des temps d'échanges, qui permettent d'affermir leur amour.

La vie conjugale passe aussi par l'expérience du pardon.

Que serait un amour qui n'irait pas jusqu'au pardon? Cette forme la plus haute de l'union engage tout l'être qui, par volonté et par amour, accepte de ne pas s'arrêter à l'offense et de croire qu'un avenir est toujours possible. Le pardon est une forme éminente du don, qui affirme la dignité de l'autre en le reconnaissant pour ce qu'il est, au-delà de ce qu'il fait. Toute personne qui pardonne permet aussi à celui qui est pardonné de découvrir la grandeur infinie du pardon de Dieu. Le pardon fait retrouver la confiance en soi et la communion entre les personnes, car il n'y a pas de vie conjugale et familiale de qualité sans conversion. permanente, ni sans dépouillement de ses égoïsmes. C'est en contemplant le Christ en Croix qui pardonne que le chrétien trouve la force du pardon. En 1986, au cours de la Messe des familles à Paray-le-Monial, j'avais montré que l'amour du cœur de Jésus doit être la source de tout amour humain.

Le langage du corps exprime le pacte conjugal

Dans la vie conjugale, les relations charnelles sont le signe et l'expression de la communion entre les personnes. Les manifestations de tendresse et le langage du corps expriment le pacte conjugal et représentent le mystère de l'alliance et celui de l'union du Christ et de l'Église. Les moments de profonde communion donnent à chaque membre du foyer une force réelle pour sa mission auprès de ses frères, ainsi que pour son travail quotidien.

Vous êtes invités à manifester au monde la beauté de la paternité et de la maternité, et à favoriser la culture de la vie qui consiste a accueillir les enfants qui vous sont donnés et à les faire grandir. Tout être humain déjà conçu a droit à l'existence, car la vie donnée n'appartient plus à ceux qui l'ont fait naître. Votre présence ici avec vos enfants est un signe du bonheur qu'il y a à. donner la vie de façon généreuse et à vivre dans l'amour.

[1] Eiusdem Familiaris Consortio, 84.

Source : Discours de Saint Jean-Paul II aux jeunes couples et à leurs enfants - Sainte-Anne-d'Auray - Vendredi 20 septembre 1996

Vous aimerez aussi ...