Accueil > Les orgues & le carillon > Les Cavaillé-Coll de la cathédrale > Le Grand-OrgueLes compositions

Le Grand-Orgue

 
Contact
Jean-Pierre Baston
  06 68 70 64 60  contact
 
 
Soli Deo Gloria
 

 Un Cavaillé-Coll de 1857 les compositions

L’évolution d’un orgue reflète généralement la volonté de plier l’instrument au goût du jour tout en préservant autant que possible une certaine cohérence historique.

Si l’on regarde l’évolution du grand-orgue de la cathédrale de Perpignan (et c’est le cas de la plupart des orgues), on voit qu’elle est considérable, avec des constantes néanmoins.

On trouve encore ici des caractéristiques de l’orgue dit classique (notamment le grand plein-jeu en 16’). Pour autant, le pas est énorme entre le buffet de l’orgue (qui renvoie à la Renaissance), et la sonorité Cavaillé-Coll de 1857, toujours actuelle, qui en fait, à l’audition, avant tout un orgue romantique de premier ordre.

C’est toute cette évolution que vous pouvez apprécier ici.

Composition en 1857 Aristide Cavaillé-Coll

         Restauration en 1993 par la maison Renaud-Ménoret de Nantes

Entretien annuel et nouvelle tranche de travaux en 2003 par Claude Berger, 58 jeux
Buffet : 1504/1688 : Jean de Joyeuse - 1744 : Claude Moucherel - 1845 : Abbé Larroque
Ton : 433 à 15, 435 à 18
BOMBARDE 
12 Jeux
GRAND-ORGUE
14 jeux
POSITIF
12 jeux
RÉCIT expressif
12 jeux
PÉDALE
8 jeux
 JEUX DE FONDS
1 : Flûte 16 13 : Montre 16 27 : Montre 8 39 : Flûte h. 8 51 : Quintat. 32
2 : Bourdon 16 14 : Gambe 16 28 : Quintaton 16 40 : Quintat. 8 52 : Flûte 16
3 : Flûte harm. 8 15 : Montre 8 29 : Salicional 8 41 : Flûte oct. 4 53 : Flûte 8
4 : Bourdon 8 16 : Bourdon 16 30 : Prestant 4 42 : Voix hum. 8 54 : Flûte 4
5 : Flûte oct. 4 17 : Gambe 8 31 : Bourdon 8    
6 : Prestant 4 18 : Bourdon 8 32 : Dulciane 4    
  19 : Prestant 4      
JEUX   EN APPEL
7 : Octavin 2 20 : Octave 4 33 : Quinte 2-2/3 43 : Violoncelle 55 : Basson 16
8 : Cornet 5 rgs 21 : Doublette 2 34 : Doublette 2 44 : Voix cél.8 56 : Bomb. 16
9 : Bombarde 16 22 : Fournit. 5 rgs 35 : Plein-J. 3 rgs 45 : Viole 4 57 : Trompette 8
10 : 1ère Tromp. 8 23 : Cymb. 4 rgs 36 : Cromorne 8 46 : Cornet 5 rgs 58 : Clairon 4
11 : 2ème Tromp.8 24 : Clarinette 8 37 : Trompette 8 47 : Octavin 2  
12 : Clairon 4 25 : Trompette 8 38 : Clairon 4 48 : Trompette 8  
  26 : Clairon 4   49 : Bass.-Hautb.  
      50 : Cor anglais  
      Tremblant  

Pédales de combinaison : Orage, Tirasses Grand-Orgue, Positif, Récit, Appels d’Anches Grand-Orgue, Pédale, Bombarde, Récit, Positif, Copula Grand-Orgue, Copula Positif / Grand-Orgue, Copula Bombarde / Grand-Orgue, Copula Récit / Positif, Octave grave Grand-Orgue, Copula Positif, Octave grave Récit / Positif.

Origine des jeux : CC, sauf Octave 4 (GO), Dulciane 4, Quinte (PO), neufs.

Cor anglais partiellement de CC. A noter : le Prestant du clavier de Bombarde est intitulé « Flûte 4 » à la console.  

Etendue des Claviers : 56 notes aux Grand-Orgue et Positif (54 notes en 1857), 54 notes aux Positif et Récit, 30 notes au Pédalier (25 en 1857).

Passage de 54 à 56 notes réalisé lors de la dernière restauration par l’utilisation des gravures laissées libres aux grands sommiers de Grand-Orgue et Bombarde par Aristide Cavaillé-Coll lorsque celui-ci redistribue l’instrument (et petit sommier de 5 notes créé à la Pédale).

Pressions : Bombarde : 90-105  -  Récit expressif : 105 - Pédale : 100 - Grand-Orgue : 90-105 - Positif : 120

 

Composition en 1930 - Restauration par la maison Puget père et fils de Toulouse (72 jeux)

Grand-Orgue

Positif expressif

Récit expressif

Bombarde

Pédale

Combinaisons

Montre 16

Bourdon 16

Principal 8

Flûte 16

Quintaton 32

4 tirasses (dont Bombarde

Bourdon 16

Montre 8

Gambe 8

Diapason 8

Flûte 16

5 appels d’anches

Diapason 8

Flûte h. 8

Flûte h. 8

Flûte 8

Violoncelle 16

Expression PO

Montre 8

Bourdon 8

Cor de nuit 8

Bourdon 8

Soubasse 16

Expression RE

Gambe 8

Salicional 8

Voix céleste

Prestant 4

Flûte 8

Appel GO

Flûte h. 8

Unda Maris 8

Flûte octaviante 4

Quinte 2. 2/3

Basse 8

PO / GO

Bourdon 8

Flûte 4

Quinte 2. 2/3

Doublette 2

Gros Nasard 5 1/3

RE / GO

Diapason 4

Nazard 2. 2/3

Octavin 2

Larigot 1. 1/3

Flûte 4

BOMB / GO

Prestant 4

Octavin 2

Grd Cornet  V

Grd Cornet V

Tierce 3. 1/5

RE / PO

Quinte 2. 2/3

Tierce 1. 3/5

Trompette 8

Bombarde 16

Contrebombarde 32

Octaves graves GO

Doublette 2

Piccolo 1

Hautbois

1ère Tromp.

Bombarde 16

Octaves graves PO

Fourniture V

Plein-Jeu III

Cromorne

2ème Tromp.

Trompette 8

Oct graves PO / RE

Cymbale IV

Basson 16

Voix humaine 8

Clairon

Clairon 4

Appel des fonds 16 manuels

Trompette 8

Trompette 8

Clairon 4

 

 

Tremolo PO

Clarinette 8

Cor anglais 8

 

 

 

Tremolo RE

Clairon 4 Clairon 4        
 

Quatorze nouveaux jeux ont été ajoutés, claviers usés renouvelés et augmentés de deux notes à l’aigu. « Pour caser tous les nouveaux tuyaux, il a fallu faire des prodiges, la place étant mesurée. Mais une répartition rationnelle et bien étudiée a permis de résoudre le problème ».

Sources :  Henry ARAGON – L’Orgue de la cathédrale de Perpignan (1504 – 1930) – Sa Restauration – L’Inauguration – Notice historique et archéologique – Ed. Imprimerie de l’Indépendant – 1930.

 

Composition en 1786 - Restauration par Jean Pujol

 
 

Grand-Orgue
50 touches sans 1er do dièze

Positif
50 touches, sans 1er do dièze

Echo
2 octaves

Pédale
24 touches

Montre 16

Montre 8 Dessus de cornet V Flûte 16 (bois, J. Pujol, 12 notes)

Bourdon 16

Bourdon 8   Flûte 8

Montre 8

Prestant 4   Bombarde 16 (étoffe, J. Pujol, 12 notes)
Bourdon 8 Flûte 4   Trompette 8
Prestant 4 Doublette 2    
Doublette 2 Nasard 2. 2/3    
Quarte de nasard 2 (J. Pujol) Larigot 1. 1/3    
Nasard Tierce 1. 3/5    
Larigot (J. Pujol) Fourniture III    
Tierce Cymbale II    
Dessus de cornet (25 touches) Cromorne 8    
Fourniture V      
Cymbale IV Remarque de Jean-Pierre. Baston :

Dans son commentaire, L. Ausseil parle de  « l’extension des claviers manuels à 50 notes »…
avec adjonction de do dièze et ré (comprendre : + do dièze 5 ré 5).

Mais surtout, 50 notes au positif aussi (ce qu’il ne précise pas dans son tableau de la p. 2).
50 notes de do1 à ré 5, c’est bien entendu sans 1er do dièze, conformément aux habitudes
de la période dite classique française.
Trompette 8
Clairon 4
Voix humaine 8
Rossignol
Tremblant
Sources :  Louis AUSSEIL – L’Orgue en Catalogne et dans les Pyrénées Orientales, Cahiers et mémoires de l’orgue, Revue L’Orgue n° 133 bis, II, 1970, 32 pages, p. 2.
 

Composition en 1688 - 1689

Composition

         Restauration par Jean de Joyeuse

          avant la restauration par Jean de Joyeuse

       
 

Grand-Orgue - 48 notes

Positif de dos - 48 notes

Montre 16

Montre 8  

Montre 8 

Prestant 4

Prestant 4

Doublette

Doublette 2

Fourniture III

Fourniture V

Cymbale II 
Cymbale IV Bourdon 8 
Bourdon 16 Flûte 4
Bourdon 8 Nazard 2. 2/3
Nazard 2. 2/3  Tierce 1. 3/5
Tierce 1. 3/5 Larigot 1. 1/3
Cornet V Cromorne 8
Trompette 8

Pédale - 25 notes

Clairon 4

Flûte 8

Voix humaine 8 Trompette 8

Echo - 2 octaves

C'est cet orgue que jouera
Jean-Nicolas Geoffroy
à partir de 1692.

Cornet V

 
Grand-Orgue
53 touches, la0- ré5
Positif
50 touches, ut1 - ré5

Montre 8 (Si do)

Montre 6 en façade
+ basses en bois

Prestant 4

Prestant 4 (basses en façade)

Nazard (2.2/3 du Prestant)

Fourniture III

2 doublettes

Doublette

Fourniture III

Larigot

Cymbale IV

Flageolet

4 + 2 pieds

Nazard

2ème Prestant

Bourdon en bois

Flûte

Régale

Petite Fourniture IV

 

Un nazard

 

Bourdon 16 (bois)

+ 7 pédales de 16 pieds
à 2 tuyaux de bois par note.
Un 16 pieds ouvert (bois)
 
Source : L’Orgue de Perpignan – cathédrale St-Jean Baptiste - livret de l’inauguration de 1993, Etat, Ministère de la Culture, 66 pages. Pages 25 et 26.

Vous aimerez aussi ...