Accueil > La Cathédrale catalane > Le tombeau de Louis Habert de Montmor

La Cathédrale catalane

• Solidaires des plus fragiles
• SOS fin de vie
• SOS bébé
• Solidaires des plus fragiles
• SOS fin de vie
• SOS bébé
Contact
Association culturelle de la Cathédrale
6, rue du Bastion Saint-Dominique
66000 Perpignan
04 68 34 01 92  Contact
 
 
Objectif Cathédrales

Dans le cadre du projet « Objectif cathédrales » entrepris par la DRAC Languedoc-Roussillon, un livret-jeux pour découvrir la cathédrale saint-Jean-Baptiste est proposés aux enfants : « Duo découvertes-jeux ».

Télécharger le livret pour les enfants  
 
Seu Sant-Joan-Baptista
Ci gît Louis Habert de Montmor, prince de l’Eglise, évêque d’Elne, fils de Henri Louis Habert de Montmor, parisien, mort en sa cinquante et unième année, le 23 janvier de l’année du salut 1695
 

Le tombeau de Louis Habert de Montmor

Fils d’une famille de noblesse de robe en pleine ascension sociale, très riche et cultivée, il fut le premier évêque français d’Elne, siège épiscopal transféré depuis à Perpignan, de 1680 à 1695.

Il se glorifie de sa filiation et  de sa nationalité: « parisien » comme le proclame l’inscription sur le mausolée :

Hic jacet Ludovicus Habert de Montmor, ecclesiæ princeps, Elnensis episcopus, Henrici Ludovici Habert de Montmor filius, parisinus, mortuus est annos natus LI, die XXIII januarii, anno salutis MDCXCV

Ci gît Louis Habert de Montmor, prince de l’Eglise, évêque d’Elne, fils de Henri Louis Habert de Montmor, parisien, mort en sa cinquante et unième année, le 23 janvier de l’année du salut 1695

Il a probablement influencé le choix du style et de l’auteur du retable de Sainte Eulalie, œuvre qu’il a contribué à financer par un important don personnel, et qu’il contemple pour l’éternité

Les évêques de son temps étaient habituellement inhumés dans le sol du chœur ; le somptueux tombeau, resté unique en son genre, exprime bien une volonté d’affirmation du nouveau pouvoir.

Un disciple et ami de Puget, Caravaque, sculpteur des galères de Marseille où un frère de l’évêque était intendant général, a crée cette œuvre élégante, dont la qualité reste évidente malgré les actes de vandalisme qui ont abîmé le visage du gisant

Vous aimerez aussi ...